Devenez eco-locataire

PENSEZ A TRIER ET A DIMINUER VOS DECHETS

  • Utilisez des cabas en lain et bannissez les sacs en plastiques qui mettront 400 ans à se décomposer.
  • Certains commerçants commencent à utiliser des sacs composables (remerciez-les pour cela)
  • Pour le café, la marque TERRAMOKA utilise du carton et emballage, emballage et capsules compostables (en vente à la Halle de Pessac et Gradignan)
  • Faites la chasse aux emballages ! Achetez des produits en vrac ou en grandes quantités (en plus c’est moins cher), quitte à les reconditionner dans des boîtes plus petites chez vous. Valable pour la lessive, les pâtes, les mouchoirs en papier, les fournitures scolaires, etc… Cela fera autant de déchets en moins.
  • Privilégiez les emballages biodégradables (papier, carton) ou recyclables (verre, métal, briques de lait…) plutôt que les emballages plastiques..
  • Faites un compost ! Un compost, c’est le cycle de la vie. Les matières organiques deviennent engrais pour vos plantes et potager. S’ils ne sont pas imprimer, on peut même y mettre les cartons.
  • Faites un potager ! Sur un balcon, ou sur une petite surface de jardin , c’est très facile et cela ne prend pas beaucoup de temps. Les enfants adorent et vous savez enfin ce que vous mangez.
  • Elevez des poules ! Alors oui il faut un peu de place pour cela, mais pour 2 poules, 5 m2 suffisent. C’est peu d’entretien, elles mangent tout l’alimentaire non compostable et chaque poule peut vous donner un œuf par jour. Pensez lors de votre départ à remettre en état le jardin car vous n’aurez plus de pelouse à l’endroit du poulailler.
  • N’utilisez pas de couverts jetables
  • Achetez vos produits nettoyants à 100% Gironde : vous le trouverez sur le marché de Pessac un dimanche sur deux. Il fabrique lui-même le liquide vaisselle, nettoyant sol... Écologiquement bien sûr !

EAU ET CHAUFFAGE

  • Économisez 30 à 40 m3 d’eau/an grâce à votre chasse d’eau double flux
  • Installez des mousseurs économiseurs d’eau sur l’ensemble des robinets permet de diminuer de manière considérable le volume consommé.
  • On ferme l’eau quand on se brosse les dents
  • Prendre une douche plutôt qu’un bain et diviser par 4 sa consommation d’eau : Prenez une douche de 4 à 5 min plutôt qu’un bain et divisez au minimum par 4 votre consommation d’eau. Si vous disposez d’un chauffe-eau individuel, réglez sa température entre 55 et 60°C pour l’eau chaude sanitaire : c’est assez pour réduire l’entartrage et limiter le développement de bactéries. Si votre logement est équipé d’une chaudière individuelle, l’entretenir régulièrement permet de consommer 8 à 12% d’énergie en moins. Notez que l’entretien annuel de votre chaudière est obligatoire et doit être réalisé par un spécialiste possédant les qualifications professionnelles prévues par la loi. WIMMO vous demandera chaque année votre attestation
  • Diluez vos produits ménagers avec de l’eau : savon, liquide vaisselle, shampoing… ils seront aussi efficaces
  • Diminuer la température d’1°C et économiser 7% sur la facture de chauffage : Limitez la température à 19°C dans les pièces (séjour, salon), 16°C dans les chambres (la nuit), c’est bon pour le porte-monnaie et l’environnement. Lorsque le logement reste inoccupé pendant plusieurs jours, profitez-en pour mettre le chauffage en position hors gel (8°C environ).

S’éclairer en consommant 5 fois moins d’électricité : Remplacez les lampes halogènes, très gourmandes et rarement nécessaires, par des lampes basse consommation (LBC) ou fluo compactes et vos ampoules classiques par de la LED. Prix d’achat plus élevé mais vite rentabilisé car elles consomment 5 fois moins d’électricité et durent 6 à 8 fois plus longtemps que les ampoules incandescence.

Le bon réflexe : éteignez les lumières lorsque vous sortez d’une pièce !

CUISINE

  • Économiser l’énergie en cuisinant : Couvrez la casserole lorsque vous faites bouillir de l’eau - c’est deux fois plus rapide et économique - et utilisez des casseroles dont le diamètre est légèrement supérieur à la plaque pour éviter les déperditions de chaleurs. Le bon réflexe : avant la fin de la cuisson, éteignez les plaques électriques, elles continuent de dégager de la chaleur sans consommer d’énergie.
  • Dégivrer régulièrement les appareils producteurs de froid : Afin de limiter la consommation électrique de vos appareils, évitez de placer votre réfrigérateur ou votre congélateur près d’une source de chaleur (four, plaque électrique, radiateur ou en plein soleil). De même, évitez de mettre des aliments chauds – laissez les refroidir à l’extérieur - et suremballés au réfrigérateur.

Il est indispensable de dégivrer régulièrement vos appareils producteurs de froid sans objet tranchant et ceci dès l’apparition du givre. En effet, s’il y a du givre, la consommation d’énergie d’un réfrigérateur peut augmenter de 5 à 30%. De même, dépoussiérez une fois par an la grille d’aération à l’arrière du réfrigérateur.

APPAREILS ELECTRIQUES

  • Choisir de l’électroménager A++ pour moins dépenser d’énergie : Au moment d’acheter un nouvel appareil, regardez l’étiquette énergie et privilégiez les appareils classés A+ et A++, car économes en énergie. Astuce : achetez vos biens d’équipement (électroménager, matelas, sommier) chez un commerçant qui reprend les anciens produits.
  • Ne pas mettre en veille les appareils électriques : Ordinateurs, télévisions, lecteurs DVD, fours à micro-ondes sont branchés 24h/24 et restent en veille. Un lecteur DVD utilise plus de 90% de sa consommation électrique annuelle… quand il ne fonctionne pas. Couper les veilles est facile : il suffit de brancher les appareils concernés sur une multiprise à interrupteur.
  • Débrancher les appareils dès qu'ils sont chargés : Les chargeurs qui restent branchés aux prises électriques continuent de consommer de l'électricité. Pensez à les débrancher pour éviter une surconsommation, allonger leur durée de vie et alléger vos factures !
  • Faire sécher son linge économiquement : Avec une consommation d'environ 500 kWh/an, le sèche-linge grignote à lui seul 15 % de votre consommation annuelle d'électricité (hors chauffage). Profitez de l'air libre ou d'un local bien ventilé pour faire sécher votre linge : c'est simple et très rentable !

ISOLATION/AERATION

  • Vérifier et renforcer l'isolation : Ainsi vous réaliserez d'importantes économies de chauffage tout en profitant d'une fraîcheur relative en été. En tant que locataire, vous pouvez demander à votre agence WIMMO qui pourra ainsi faire un retour à votre bailleur.
  • Aérer son logement : Aérez régulièrement les pièces les plus humides, vous diminuerez la prolifération des acariens à l'origine d'allergies. Bénéficiez d'une bonne aération sans gaspiller trop de chaleur en ouvrant vos fenêtres pendant 5 à 10 min par jour, radiateurs fermés, c'est suffisant ! Trop souvent négligée, une bonne ventilation du logement est pourtant essentielle pour vivre dans un habitat sain. Elle apporte de l'air neuf, évacue les odeurs et les polluants, élimine les excès d'humidité et fournit aux appareils à combustion l'oxygène dont ils ont besoin. N'obstruez jamais les grilles hautes et basses d'aération ! Le bon réflexe : pour un bon fonctionnement, nettoyez régulièrement les bouches d'extraction, les filtres et les entrées d'air.

JARDIN

Bannissez les désherbants chimiques, faites le mélange suivant pour vos allées, trottoirs ou terrasses

  • Cinq litres d’eau,
  • Un kilo de sel iodé,
  • 200 ml de vinaigre blanc.
  • Une goutte de liquide vaisselle

Arrosez de ce mélange les mauvaises herbes, laissez agir et lorsque la végétation commencera à jaunir et à faner, il vous suffira de l'arracher

  • Pour arroser vos plantes, plates-bandes et potagers, profitez de la fraîcheur du matin et du soir : ainsi l’évaporation sera réduite et vos plantes réclameront moins d’eau.
  • Recueillez l’eau de pluie pour arroser votre jardin. Si vous ne pouvez pas construire une citerne, placez un bac en plastique sous les gouttières.
  • Préférez des engrais naturels : les orties, les algues, le compost par exemple.

Votre alimentation et vos achats

  • Utilisez l'appli Yuka sur votre smartphone pour vos achats alimentaires et Incy Beauty pour vos cosmétiques.
  • Préférez les légumes et les fruits de saison, qui ne nécessitent pas de traitement particulier et qui sont cultivés dans votre région.
  • Préférez les produits locaux (alimentation, fournitures…) : ainsi le transport des marchandises et donc le trafic routier sera réduit.
  • Optez pour des produits rechargeables : piles, éco recharges pour les lessives ou l’adoucissant

Vos transports

  • Pour les longs trajets, si possible, privilégiez le train plutôt que l’avion
  • Utilisez le plus possible votre vélo : c’est sportif, économe et quand on pédale, on se croit un peu en vacance. En ville, on gagne du temps (pas d’embouteillage et pas de galère pour se garer)
  • Choisissez des voitures légères et peu gourmandes. En la matière la règle est simple, plus une voiture est grosse, plus elle pollue.
  • Organisez le covoiturage avec vos collègues de travail, avec des amis pour emmener vos enfants à l’école, avec des voisins pour faire vos courses.
  • Un deux roues (scooter, moto…) est aussi plus bénéfique qu’une voiture si vous êtes seul ou à deux.

Pour vos enfants et ceux qui vous entourent

  • Montrez l’exemple
  • Parlez-en autour de vous
  • Réprimandez gentiment ceux qui vous choquent par leur attitude désinvolte vis-à-vis de notre planète.

Vous êtes intéressés ? Voici quelques liens utiles qui partagent notre philosophie